Conseil municipal 15 décembre 2016 – R 2016-339 Ouverture dominicale des commerces à Villeurbanne pour 2017

Monsieur le Maire.

Mes chers collègues.

Vous nous proposez pour la deuxième année consécutive d’autoriser les commerces à ouvrir le dimanche, en application de la loi Macron.

Nous ne pouvons qu’approuver cette démarche, tant il est difficile d’être un commerçant à Villeurbanne et de subir les travaux et les pertes de chiffre d’affaires induites que ce soit sur le cours Emile Zola ou le tracé du C3.

Mais passons là les difficultés locales pour aborder ce rapport sous un angle national.

Il a été cocasse de voir un président, ancien candidat chantre du combat contre l’économie et la finance ce mal incarné, proposer à son ex-ministre de l’économie ancien banquier de porter cette loi au parlement.

Nous comprenons que ce double discours puisse perturber nos collègues communistes qui voteront certainement contre ce rapport, tant il va à l’encontre de leurs idéaux et de la lutte des classes entre l’ouvrier et le patron.

Nous notons toutefois que ce président a compris que ses doubles discours de campagne et d’exercice de mandat n’ont pas été compris ni admis par les Français.

Il a donc décidé avec lucidité pour une fois de ne pas se représenter. Il est vrai que lorsque l’on a un bilan calamiteux, il vaut mieux ne pas se représenter devant les Français.

Et pourtant, cette loi Macron a été utile, même si elle aurait pu l’être plus en allant plus loin dans les réformes.

Encore une fois, le train socialiste s’est arrêté au milieu du pont par peur du quand dira-t-on.

Monsieur le maire, vous soutenez tellement le bilan de l’action gouvernementale de Monsieur Macron, que vous êtes jaloux du soutien d’autres camarades socialistes du Rhône comme messieurs Collomb et Kimelfeld. Jetant votre opprobre sur votre 1er secrétaire fédéral, vous exigez sa démission. Le maire du 4e arrondissement « ne peut pas organiser la primaire » au vu de son soutien à l’ancien ministre de l’Économie, pour vous, « il y aura suspicion ». C’est beau la famille !

De quoi est coupable monsieur Macron ? De ringardiser la vieille maison, ses slogans, ses dogmes, son organisation, ses courants et ses trahisons dont vous êtes si friand ! De faire du passé socialiste…table rase !

De quoi avez-vous peur ? Qu’avec monsieur Macron, le changement à gauche ce soit maintenant ?

Le groupe Les Républicains votera bien entendu ce rapport, fidèle à ses idéaux de développement économique et de liberté de choix des citoyens et des salariés.

Les commentaires sont fermés