Conseil municipal 4 juillet 2016 – Rapport R 2016-170 Modification de la liste des emplois ouvrant droit à un logement de fonction pour nécessité absolue de service et mise en œuvre du paiement des charges accessoires

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Vous nous proposez au travers de cette délibération de permettre l’ajout des emplois de gardien, cuisinier et intendant du Centre de plein air de Chamagnieu à la liste des emplois ouvrant droit à un logement de fonction pour nécessité absolue de service.

Permettez-moi monsieur le Maire d’utiliser cette délibération pour vous questionner sur l’avenir du centre de Chamagnieu, et plus particulièrement sur son organisation.

Vous avez été informé au printemps 2015 par l’Inspection académique de votre non-conformité au taux d’encadrement nécessaire à l’organisation de l’accueil des classes au centre de Chamagnieu. Vous avez alors recruté en urgence 3 animateurs supplémentaires pour assurer la conformité de la commune à la réglementation.

Après avoir tâtonné pendant une année, et alors que les sorties à Chamagnieu ont pour objectif de permettre le développement de l’autonomie et de l’esprit d’initiative des enfants, vous avez décidé en accord avec l’Inspection Académique de demander aux parents d’élèves d’accompagner les classes vertes en fournissant un bénévole, tout en le nourrissant et le logeant, ce qui est un minimum.

Bien que cette formalité soit rendue possible par la règlementation, cela amène à questions.

Comment cette personne bénévole sera choisie ?

Quelles seront ses compétences, ses limites de responsabilité si un encadrant, un enseignant est occupé et qu’un accident arrive ?

Respecterez-vous le  principe de la directive Chatel, vous qui êtes tout comme moi un fervent défenseur de la laïcité ou baisserez-vous les bras comme Mme Najat Vallaud-Belkacem ?

Les classes pour lesquelles aucun parent d’élève ne sera disponible pour participer comme bénévole à cette sortie scolaire seront-elles lésées et resteront-elles sur le quai ?

Enfin, monsieur le Maire, quelques questions plus gênantes.

Comment sera respecté la confidentialité du traitement médical si un parent d’élève se voit en charge de donner le dit traitement médical à un enfant ?

Pour rappel monsieur le Maire, face aux difficultés budgétaires bien compréhensibles avec le désengagement financier de l’état socialiste, vous vous étiez engagé à maintenir les séjours à Chamagnieu en contrepartie de la suppression des classes transplantées. Un brusque retour en arrière est-il à prévoir ?

Monsieur le Maire, à défaut une fois de plus d’avoir informé notre conseil municipal des difficultés rencontrées, allez-vous répondre à ces questions ou mettrez-vous la poussière sous le tapis ?

Je vous remercie de votre attention.

Les commentaires sont fermés