Conseil municipal du 17 octobre 2016 – Délibération 2016-241 NPNRU

Protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Le protocole de préfiguration du NPNRU que vous nous proposez aujourd’hui est la première étape du processus de contractualisation avec l’ANRU.

Ce Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain impactera plus particulièrement 2 quartiers villeurbannais : St Jean et les Buers Nord, quartiers bénéficiant déjà de la politique des Quartiers Prioritaire de la politique de la Ville.

Au total pour Villeurbanne, ce seront 417 333 euros d’études qui seront budgétés pour les 18 prochains mois afin :

  • De finaliser le projet urbain des Buers ;
  • De redéfinir les équipements publics sur ce quartier ;
  • De consolider le plan de composition urbaine pour St Jean.

Il est à noter que St Jean fait partie aussi de deux études inscrites au NPNRU à l’échelon métropolitain, dont une étude stratégique sur les déplacements en transport en commun.

Nous ne pouvons que nous satisfaire de voir arriver à Villeurbanne les financements de l’ANRU, financements qui ont toujours eu du mal à être demandés avant 2012.

Sur ce point, nous constatons que notre voisine lyonnaise n’a pas eu tant de questions lors de la mise en place du Grand Projet de Ville de la Duchère.

Nous formons nous aussi le vœu qu’enfin la desserte du quartier St Jean en transport en commun se développe le plus rapidement possible. Ce quartier a besoin d’un nouveau souffle et la passerelle qui permettrait au tramway de franchir le boulevard périphérique et le canal de Jonage est attendue depuis de trop nombreuses années.

Nous notons aussi que ces deux quartiers faisant partie des quartiers en politique de la ville, la gestion sociale et urbaine de proximité, dont le conseil de Métropole du 27 juin a débattu, permettra d’intervenir fortement sur les domaines de la sécurité et de la tranquillité des habitants. La sécurité est le socle sur lequel peuvent se construire les relations sociales. Comment imaginer qu’un habitant at envie de participer à la vie collective ou d’adopter des gestes éco-citoyens s’il assiste impuissant à des démonstrations de force de voyous sans réaction des autorités et vit dans la crainte de sortir de chez lui ?

Mais pour une fois, ne boudons pas notre plaisir de voir que toutes les problématiques de la vie quotidienne soient mises sur la table. Ne boudons pas notre plaisir du signal qui est envoyé aujourd’hui vers les habitants de ces quartiers de Villeurbanne. Oui, les quartiers de St Jean et des Buers font partie intégrante de Villeurbanne, oui les habitants ne sont pas oubliés de la politique de la ville et ils ont toute leur place dans la vie de notre commune.

Monsieur le Maire, notre groupe votera bien entendu cette délibération.

Je vous remercie de votre attention.

Les commentaires sont fermés