Conseil municipal du 20 novembre 2017 : Voeu pour la mise en place d’un pacte de confiance durable sur la politique du logement social

Face aux orientations de la loi de Finances et notamment des dispositions de l’article 52, considérant que l’accès à un logement abordable est une considération majeure pour les habitants de Villeurbanne et au regard des débats et des motions votées dans les Conseils d’administration des bailleurs sociaux de la Métropole auxquels participent des élus de notre ville, le groupe Les Républicains –Changeons Villeurbanne souhaite que Villeurbanne au travers de son conseil municipal s’engage dans son intégralité et interpelle le Gouvernement sur les conséquences de ses choix budgétaires.

 

Pour cela, il propose au Conseil municipal d’adopter à l’unanimité le vœu suivant :

 

« Les élus de Villeurbanne sont convaincus d’un nécessaire débat sur le devenir du logement, et particulièrement du logement social en France pour mieux répondre aux besoins.

Ils regrettent cependant la soudaineté de la décision gouvernementale et ses conséquences.

La mise en œuvre des orientations de la Loi de Finances va conduire les bailleurs sociaux intervenant sur notre territoire à un résultat négatif ou fortement diminué qui les amputera de leurs capacités d’investissement pour engager de nouvelles opérations de constructions neuves, d’optimisation énergétique et de réhabilitations du parc immobilier existant. Cette baisse drastique d’investissement des différents OPH de notre territoire impactera la vitalité de l’économie locale et notamment du tissu des entrepreneurs locaux dans le bâtiment.

Ils proposent que la nécessaire modernisation du modèle HLM s’étudie dans un pacte de confiance durable avec l’État comportant des engagements fermes réciproques des bailleurs sociaux, des collectivités territoriales compétentes et de l’État définis dans le cadre d’un dialogue partenarial constructif.

Car au-delà d’une approche comptable, les élus de la ville de Villeurbanne souhaitent contribuer à donner du sens, à bâtir une vision de la place et du rôle du logement social en France et particulièrement dans notre ville».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *