Tribune Viva mai 2016

Depuis le 6 mai 2012, la majorité socialiste de François Hollande n’a eu de cesse que de détruire l’école républicaine, laïque et gratuite.

A Villeurbanne, les études gratuites du soir ont été remplacées par des activités payantes.

Des expérimentations de la théorie du genre ont été réalisées en maternelle à l’école Château-Gaillard au mépris des sensibilités.

La municipalité socialiste a été incapable d’anticiper l’augmentation de la population et de créer les groupes scolaires nécessaires. Algecos et école temporaire sur les terrains de sport du collège Môrice Leroux ont été les seules réponses face à une situation pourtant prévisible et annoncée lors de la campagne des municipales de 2014.

Les personnels des cantines villeurbannaises sont en grève depuis le 22 mars.

Bruit, augmentation du nombre d’élèves, manque de postes, remplacements non effectués, services trop nombreux sont leur lot quotidien. Résultat ce sont les enfants et leurs familles qui subissent au quotidien l’impréparation de la municipalité.

La ministre de l’éducation néo-villeurbannaise et candidate déclarée aux législatives de juin 2017 a été elle prise en flagrant délit de destruction de la mixité sociale dans l’enseignement supérieur en voulant supprimer les bourses au mérite, bourses rétablie par Laurent Wauquiez et la nouvelle région Auvergne-Rhône Alpes.

Elle mène actuellement une réforme des collèges portant suppression des classes bilingues, du latin base historique du Français, réforme combattue par les parents d’élèves, le corps enseignant et les Républicains.

Par pur dogmatisme, pour mettre soit disant fin à l’élitisme au nom de l’égalité pour tous, la ministre de l’Education met à mort des enseignements, des vocations de toute une vie et ce qui a toujours fait l’honneur de l’école de la République : l’ascenseur social par l’effort.

Il est plus que temps que l’alternance politique arrive, que notre pays soit remis en ordre de marche et que la parenthèse du quinquennat de François Hollande se termine.

Jean-Wilfried MARTIN

Groupe LES REPUBLICAINS

 

Les commentaires sont fermés