Cantines scolaires de Villeurbanne : pour un service minimum au bénéfice de tous les Villeurbannais

Depuis plusieurs jours, un mouvement de grève touche les cantines scolaires de Villeurbanne. Un préavis du personnel de la cuisine centrale est déposé à partir de mercredi risquant d »aggraver la situation au détriment des familles villeurbannaises.

Face à la fermeture brutale de nombreux restaurants scolaires, les familles se retrouvent seules et désemparées sans solution pour accueillir leurs enfants. Les élèves de Villeurbanne n »ont pas à être les victimes d »un conflit entre Jean-Paul Bret et ses agents municipaux.
J »en appelle à la responsabilité de chacun. Il est temps que les élèves de Some practices may help promote cleansing throughout your Opiates diet. Villeurbanne retrouvent le chemin des cantines pour leur équilibre.

Ce conflit social démontre l »urgence d »organiser à Villeurbanne un service minimum dans les cantines scolaires sur le modèle du service minimum d »accueil dans les établissements scolaires mis en place par Xavier Darcos.
Je m »engage, si les Villeurbannais me font confiance en mars prochain, à mettre en place le plus rapidement possible, au travers d »un dialogue apaisé avec les agents municipaux, un service minimum dans les cantines scolaires de Villeurbanne.

Il en va de l »intérêt des enfants, des familles et du service public.

Les commentaires sont fermés