Communiqué de presse du 16 Juillet 2013 : « 14 Juillet : Retour sur un week-end de dégradations »

Depuis plusieurs jours, les nuits villeurbannaises sont le théâtre d’incendies, de tirs de mortiers et de dégradations dans les différents quartiers de la ville comme au centre ville.

Après des années de laxisme, monsieur le maire et son adjoint découvrent qu’il existe une insécurité la nuit à Villeurbanne !

La municipalité socialiste parle d’incivilités, de situation tendue et de désœuvrement et propose  de repousser ( enfin ! ) les patrouilles de police municipale à 2h du matin et de renforcer la présence de médiateurs…

En réalité ce sont des actes de délinquance auxquels on doit apporter une réponse policière et judiciaire !

Pour Jean-Paul Bret et sa majorité municipale, la sécurité de nos concitoyens n’est pas une priorité : des effectifs de policiers municipaux insuffisants pour une ville de 150 000 habitants, absents le soir et la nuit, non armés, ne disposant pas pour faciliter leur mission d’un réseau de vidéo-protection.

Les Villeurbannais ne doivent plus payer le prix du laxisme de la municipalité socialiste.

La souffrance et l’inquiétude des villeurbannais ont trop longtemps été méprisées.

Notre ville et nos concitoyens ont droit à la sécurité pour leur famille et à la tranquillité publique, de nuit comme de jour.

Cette volonté politique, nous la porterons en offrant aux villeurbannais un pacte de sécurité avec une police municipale nombreuse, présente jour et nuit, dans tous les quartiers, armée, en partenariat avec la police nationale, et utilisant les outils modernes de la vidéo protection.

C’est le devoir d’une municipalité que de protéger les biens et les personnes.

JEAN-WILFRIED MARTIN

Tête de liste UMP aux élections municipales 2014

Les commentaires sont fermés