Voeu EELV pour encadrer les loyers à Villeurbanne

Monsieur le Maire, chers collègues,

 

Me voici perplexe,

Perplexe non pas sur la présentation d’un vœu relatif à la loi ALUR de l’ex ministre du Logement Duflot par nos collègues EELV et par le vote de ce vœu par nos collègues communistes, ils ont cette fois au moins, et ce n’est pas coutume, une certaine logique politique même si cette dernière est nocive pour la santé économique de la France.

Je ne suis pas non plus perplexe quant à la réponse apportée à ce vœu par le groupe des élus UMP. Nous voterons contre.

Cette loi est une catastrophe pour le secteur du bâtiment, la construction de logement et porte atteinte à la croissance française déjà rendue atone par le début de quinquennat de François Hollande.

Quelques chiffres :

–    10% de mises en chantier de logements neufs en un an,

–    12% de permis de construire sur un an,

–    0,4 à 0,5 points de croissance.

Pire que tout, cette loi a été guidée par un dogmatisme digne de la lutte des classes si chère à Karl Marx.

Mais bien évidemment, depuis que Manuel Valls a découvert le libéralisme et crie partout son amour aux entreprises, il vient de se rendre compte que cette loi allait à rebours de tout ce qui fait l’efficacité d’une politique économique.

C’est plutôt sur ce point que je suis perplexe.

C’est bien sur ce type de retournements, de reniements politiques, où l’on voit une majorité d’hier travailler et voter des textes puis renoncer et s’écharper sur leur mise en application que je suis perplexe.

En effet, je pense à notre collègue socialiste Mme Pascale Crozon qui le 19 Février de cette année, comme tout le groupe des députés socialistes, a voté cette loi ALUR et qui, si vous Monsieur le Maire maintenez votre position du 15 septembre 2014 au Grand Lyon, va voter contre l’application de cette loi à Villeurbanne.

Mais chut … Les promesses électorales d’hier sont encore fraîches.

Je vous remercie.

Les commentaires sont fermés.