Communiqué de presse 14 Avril 2014

« Caméras de vidéoprotection : le mépris de la majorité socialiste »

Alors que la campagne des municipales vient de se terminer à Villeurbanne, la majorité socialiste fait installer 6 caméras de vidéoprotection pour protéger 2 bâtiments publics.

Protéger le gymnase des Gratte-Ciel et la piscine Etienne Gagnaire est un premier pas vers plus de sécurité à Villeurbanne.
Cependant, la réponse de la majorité socialiste à l’insécurité à Villeurbanne est très faible, voire méprisante.

Alors que de nombreux villeurbannais aux Buers, à St-Jean, au Tonkin, à Grandclément, aux Gratte-Ciel ont exprimé durant la campagne leur inquiétude face à l’abandon des quartiers à la délinquance, nous avions amené des propositions concrètes pour ramener la tranquillité et la sécurité dans notre ville :

• Augmentation des effectifs de la Police Municipale pour patrouiller dans toute la ville,
• Déploiement d’un réseau de 100 caméras de vidéoprotection durant le mandat,
• Armement de la Police Municipale pour la brigade de nuit,
• Mise en place d’un partenariat étendu entre la Police Municipale et la Police Nationale.

Encore une fois, la majorité socialiste montre tout son dédain face aux demandes légitimes de sa population en ne proposant qu’une protection de 2 bâtiments publics et non pas une protection de la population.
Alors que la ville de Grenoble souhaite se séparer de ses équipements de vidéoprotection, pourquoi Villeurbanne ne se porte pas sur les rangs des acquéreurs ?
Le budget alloué à la sécurité est le parent pauvre de l’action municipale, et les 60 000€ alloués à la vidéoprotection en sont une preuve flagrante.
Villeurbanne et les Villeurbannais mérite une action forte, ferme face à l’insécurité.

Jean-Wilfried MARTIN
Conseiller Municipal UMP
Conseiller au Grand Lyon

 

LyonCapitale 15-4-2014LyonMag 14-4-2014

Metronews 15-4-2014

Les commentaires sont fermés.