Burkini à la piscine : Courrier officiel au Maire de Villeurbanne

Monsieur le Maire,

C’est dans un esprit profondément républicain que je vous écris aujourd’hui.

Je connais votre attachement aux valeurs de la République – Liberté, Egalité, Fraternité – ainsi qu’à la loi de 1905 posant le principe fondateur de la laïcité en France. Cette loi permet en France à ceux qui ont une foi religieuse de la pratiquer en toute liberté et impose aussi à l’Etat et à ses agents une stricte neutralité dans leurs relations avec les cultes ou leur pratique religieuse pour les agents de l’Etat.

La Constitution impose aussi – et c’est ici le sens de mon courrier – à tous de respecter les valeurs et les principes fondateurs de notre République.

Un collectif a tenté à Grenoble de permettre l’accès aux piscines publiques à des femmes porteuses de burkini, allant à l’encontre des règlements intérieurs habituels des piscines.

Un collectif de la Métropole de Lyon, basé à Villeurbanne, organise une réunion publique demain mercredi 3 juillet 2019 dans les locaux de la Miete 150 rue du 4 Août à 18h. Vous en trouverez copie avec ce courrier. C’est d’ailleurs la deuxième réunion organisée dans leurs locaux, puisqu’une première réunion a eu lieu le dimanche 23 juin à 16h.

L’objectif de cette réunion est de lutter contre l’interdiction d’accès aux piscines aux femmes porteuses de burkini.

Sous couvert de lutte contre les discriminations, ce collectif revient sur les principes d’égalité Femme-Homme pour lesquels nous avons un attachement commun.

J’en appelle à votre responsabilité républicaine pour rester ferme face à ces tentatives de détournement de la loi et des valeurs de la République sur le territoire de Villeurbanne.

Le Premier Ministre a d’ailleurs rappelé dernièrement la fermeté qui doit être celle des élus locaux et de l’Etat sur les tenues autorisées et non autorisées pour se baigner dans les piscines publiques.

Il en va de notre conception de la République et la façon dont nous avons tous choisi de vivre dans notre pays.

Avez-vous donné des instructions au personnel des piscines municipales de Villeurbanne pour faire face à de telles actions ?

Concernant l’association Miete, association subventionnée par la Mairie, allez-vous entreprendre une quelconque action afin que leurs locaux ne soient plus le lieu de réunion d’associations ou de collectifs qui cherchent à battre en brèche notre idéal républicain commun comme la laïcité et l’égalité Femme-Homme inscrites dans notre constitution ?

En espérant monsieur le Maire que cette information attirera votre attention, je vous prie d’agréer mes salutations les plus respectueuses.

Les commentaires sont fermés.